HYDROTOMIE PERCUTANEE

HYDROTOMIE PERCUTANEE

L’hydrotomie percutanée est une technique de soin qui consiste en l’injection d’une solution saline physiologique par voie intradermique ou sous-cutanée, en accord avec l’Autorisation de mise sur le marché (AMM). Elle permet également l’administration concomitante ou secondaire de médicaments à visée thérapeutique selon leurs propriétés pharmacodynamiques établies scientifiquement. Le « coussin d’hydrotomie » ainsi créé constitue un véhicule d’apport thérapeutique pour les produits utilisés avec une diffusion locorégionale pour traiter une lésion de façon ciblée.

Hydrotomie percutanée : c’est quoi

L’hydrotomie percutanée utilise les procédés allopathiques de la médecine conventionnelle dans des conditions d’efficacité et de sécurité optimisées (grandes dilutions et petites doses) en diminuant très nettement les effets indésirables des médicaments du fait de leur administration locale. Elle permet également de traiter les véritables causes de la maladie sur le plan pharmacologique (hydratation, micro-nutrition, détoxication, régénération, vaccination).

Hydrotomie percutanée à Saint Omer : l’intérêt du rôle de l’eau

L’eau constitue le meilleur véhicule d’apport thérapeutique local, à l’échelon cellulaire, pour l’injection de médicaments. Elle permet l’apport d’oligo-éléments et de minéraux avec un véritable lavage thérapeutique cellulaire ou « wash out » améliorant l’hydratation et les échanges intercellulaires.

La peau constitue le premier organe de surface de filtration micronisé avec effet d’éponge ou de réservoir à libération prolongée du fait de son élasticité. Il faut également rappeler son rôle microcirculatoire et immunogène. Elle évite la voie orale et plasmatique avec leur dégradation métabolique mettant à l’abri les organes profonds (foie, reins, cerveau, cœur…)

La peau reconnaît quatre unités de compétences en mésothérapie : unités circulatoires (capillaires, artérioles, veinules et canaux lymphatiques), nerveuses (nerfs et filets nerveux), immunitaires (interventions des lymphocytes T et B) et fondamentales (intervention de la substance fondamentale avec le tissu conjonctif, la matrice extracellulaire, associée à des échanges micro nutritionnels permanents avec régénération et détoxication cellulaire).

De ce fait, les informations données à la peau par le traitement local sont très rapidement diffusées localement et loco régionalement avec l’eau à l’endroit où se situent les troubles.

Que soigne l’Hydrotomie percutanée ? 

L’hydrotomie percutanée trouve son indication dans de nombreuses pathologies :

  • Arthrose, calcifications osseuses, canal lombaire étroit, hernie discale ;
  • Migraines ;
  • Acouphènes ;
  • Névralgies, sciatique ;
  • Syndrome du canal carpien ;
  • Fibrose post-opératoire et cicatricielle ;
  • Stress, anxiété, spasmophilie, dépression légère ;
  • Douleurs ;
  • Rhinite allergique, sinusite, bronchite, angines récidivantes, amygdalite chronique, asthme allergique, herpès ;
  • Colite, colopathie fonctionnelle, maladie de Crohn ;
  • Zona ;
  • Cellulite ;
  • Chute des cheveux.

INFOS/NEWS

Odile_peuvion-St_omer-naturopathe-hydronomie_percutanee